The second wall of buildings

16 Novembre 2011, 22:14pm

Publié par learning-from.over-blog.fr

KM_secondwall.jpg

 

The second wall of  buildings : set up buffer spaces

The double skinned facades or verandas provides pre-conditioning ventilation air 

The exterior air is introduced via this buffer space where the air gets the thermal characteristics wished before being injected in the living spaces. Kinya Maruyama extends this concept to the idea of a second protection wall.

Using the large eaves, he creates a secondary protection space situated under this overhang. 

In summer, the sun is high in the sky, and the roof overhang acts as a cap, preventing the sun rays to penetrate inside of the building., avoiding then the overheat phenomena. 

In the other hand, in winter, the sun is lower and the radiation succeeds in getting into the inside of the building, heating the floor.

In rainy weather, the buffer space created protects also the facades from water. In general, the balconies and walkways can be considered as spaces of second wall.

 

Le deuxième mur des édifices : mettre en place des espaces tampons.

Les façades double-peau ou encore les vérandas permettent de pré-conditionner l’air de ventilation. L’air extérieur est introduit via ces espaces tampons où l’air acquiert les caractéristiques thermiques souhaitées avant d’être injecté dans les pièces à vivre. Kinya Maruyama étend ce concept à l’idée du deuxième mur de protection. 

En utilisant de grandes avancées de toit, il crée un espace secondaire de protection, situé sous ce débord.

En été, le soleil est haut dans le ciel et l’avancée de toit joue le rôle de casquette, empêchant les rayons du soleil de pénétrer à l’intérieur du bâtiment. , évitant ainsi les phénomènes de surchauffe. L’hiver par contre, le soleil est plus bas et le rayonnement parvient à pénétrer à l’intérieur du bâtiment, réchauffant ainsi le sol.

Par temps de pluie, l’espace tampon créé vient également protéger la façade de l’eau. Plus généralement : les balcons et coursives peuvent constituer ces espaces  deuxième mur ».

 

(Notes de travail à l'issue de la rencontre avec Kinya Maruyama, atelier Learning From, 2011)


 

Commenter cet article