Reflections in action

16 Novembre 2011, 22:18pm

Publié par learning-from.over-blog.fr

KM_ensoleillement.jpg

 

(A little help from Kynia Maruyama, architect and workshopper. After his lecture in ENSA Toulouse FR)

 

The relationship with nature.  

Japanese architecture maintains unique connections with nature, providing a place to observe changing seasons as well as the comprehension of the phenomena that result.This intimate relationship goes naturally with KINYA Maruyama. His work is based on climatic conception. More than bioclimatic architecture, it is an architecture qualified by the solar energy. Actually, this climatic architecture favours from the beginning a reasonable reflexion, rather than a systematic use of climatic equipment (air conditioning, mechanical ventilation..). The significance given to the local environment can be found in the Japanese notion of ‘Shu-do’, meaning  ‘wind and earth’.

 Le rapport à la nature.

L’architecture japonaise entretient des liens particuliers avec la nature, en accordant notamment une grande place à l’observation des saisons ainsi qu’à la compréhension des phénomènes qui en découlent. Cette relation intime avec la nature environnante s’accompagne tout naturellement pour Kinya Maruyama, d’un travail de conception climatique. Plus qu’une architecture bioclimatique, c’est une architecture que l’on pourrait qualifier de solaire. En effet, cette architecture privilégie une réflexion raisonnée très en amont plutôt que l’utilisation systématique d’équipements climatiques (VMC, climatiseurs…). Cette importance donnée à l’environnement local se retrouve dans la notion japonaise du « Shu-Do », à savoir « le vent & la terre ».

Use education.

 The training and educational institutions present in the intervention context can and must be solicited to work on rehabilitation and renovation operations : high schools, training and learning canters, schools… What establishes a social and educational input.

Utiliser l'éducation.

Les institutions de formation et d'éducation présentes dans le contexte d'intervention peuvent et doivent être sollicitées pour travailler sur les réhabiltations et les opérations de rénovations. Les lycées, centres de formations et d'appentissage, écoles. Cela constitue un apport social et aussi éducatif.

Adding exterior spaces.

It might be useful to promote activities in exterior spaces. For instance, for the Florence House, using the central court and the elevator pipe to ventilate and optimize the light. But also, to collecting ducts and simplify the networks. Spread the air. Spread people and create public space as well

Ajouter des espaces extérieurs.

Il peut être très utile de favoriser les activités dans les espaces extérieurs. Par exemple pour la Florence House, utiliser la cour centrale et les conduits d’ascenseur pour ventiler, optimiser la lumière. Mais aussi pour rassembler les gaines et simplifier les réseaux. Faire circuler l’air. Faire circuler les personnes mais aussi créer des lieux publics.

Health principles.

Between living and working places, we spend most of our time in an enclosed environment.  Air renewal becomes essential to keep up the hygienic comfort of our living places. Producing architecture for the people it's like feeding them, it's a issue around health. Good ventilation allows to bring in new air and to evacuate old, to provide for our oxygen needs   and in some cases, to modify the interior temperature. « To create a good environment for inhabitants is important. The space should be thought in terms of health, architecture becomes a medicine. »

Principes sanitaires.

Entre habitat et lieu de travail, nous passons la majorité de notre temps dans un espace clos. Le renouvellement de l’air est indispensable pour conserver le confort et l’hygiène des lieux de vie. Une bonne ventilation permet en effet d’apporter un air neuf, d’évacuer l’air vicié, de pourvoir à nos besoins en oxygène et, dans certains cas, de modifier la température intérieure. « Créer un bon environnement pour les habitants est important. L’espace doit être pensé pour la santé, l’architecture comme un médecine» Kinya Maruyama