Chorégraphies du quotidien (extraits)

1 Février 2017, 22:00pm

Publié par learning-from.over-blog.fr

Léna Fauvernier, extrait de publication
Léna Fauvernier, extrait de publication
Léna Fauvernier, extrait de publication
Léna Fauvernier, extrait de publication
Léna Fauvernier, extrait de publication

Léna Fauvernier, extrait de publication

« Vous savez tous ce qu’il se passe après une grosse tempête de neige. L’enfant s’empare de la ville – il en devient temporairement le maitre. Vous le voyez foncer dans toutes les directions, ramassant de la neige sur les voitures gelées. C’est une sacrée farce que le ciel nous fait, une correction temporaire au bénéfice de l’enfant qui est abandonné.
Maintenant, il vous revient de concevoir quelque chose qui soit plus permanent que la neige – moins abondant mais, qui comme la neige, encourage le mouvement de l’enfant sans pour autant gêner les autres formes essentielles de mouvement urbain.
De plus, il ne doit pas être conçu comme une chose isolée ou un groupe de choses isolées, mais comme quelque chose qui puisse être répété aux en- droits appropriés de la ville.
La ville doit être en mesure de l’absorber à la fois esthétiquement et physiquement ; il doit devenir partie intégrante de la fabrique quotidienne de la ville.
Il doit être élémentaire, de façon à répondre aux tendances et mouvements élémentaires de l’enfant et activer l’imagination. » 

Aldo van Eyck – Washington University, St Louis, 1961 

Commenter cet article