Lisières

10 Décembre 2015, 16:53pm

Publié par learning-from.over-blog.fr

photo Eva Hoarau

photo Eva Hoarau

"C'est justement parce qu'elles s'étendent au-delà de l'horizon du temps linéaire, que les forêts peuvent facilement troubler le sens de l'orientation psychologique de l'homme. Nous verrons plusieurs fois [...] un personnage se promener dans une forêt et y perdre de manière terrifiante ou merveilleuse ses repères temporels, comme s'il s'était aventuré dans un monde où nos plus profondes catégories structurelles deviennent superflues ou irréelles [...]"

Robert Harrison.